Ville de Cébazat

Retour Accueil
AccueilActualitésPort du masque obligatoire

Port du masque obligatoire

Publié le 24 août 2020

Depuis le 17 juillet, le port du masque est obligatoire sur les différents sites communaux, notamment la mairie. Les usagers ne peuvent être accueillis sans masque. Cette nouvelle réglementation s’ajoute aux mesures de protection et de prévention déjà en vigueur.

Aussi depuis le 20 juillet, le port du masque est obligatoire dans les lieux clos recevant du public ainsi que dans les lieux estimés pertinents par les préfets de chaque département.

JPEG - 17.8 ko

Intensification du port du masque dans le Puy-de-Dôme

La Préfète Anne-Gaëlle BAUDOUIN-CLERC a pris le 13 août un arrêté pour étendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics à différents endroits du territoire (détail des lieux sur http://www.puy-de-dome.gouv.fr/covi....)

À l’image de l’ensemble du territoire national, le Puy de Dôme est concerné depuis 3 semaines par une augmentation régulière et relativement importante du nombre de cas – témoignant de la circulation du virus, même si celle-ci reste modérée par rapport à d’autres territoires.

Réglementation marchés et brocante

En concertation avec les sous-préfets et les maires, la préfète a donc décidé, à partir du samedi 15 août de confirmer l’obligation du port du masque sur les marchés et brocantes de plein air et de l’étendre aux fêtes votives, foraines et patronales sur tout le département.

Port du masque renforcé sur 5 communes

L’obligation du port du masque s’applique également, dans cinq communes qui sont susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes dans des espaces restreints, rendant de fait le respect des mesures barrière très aléatoire, à savoir :

Cette obligation s’applique à tous, dès l’âge de 11 ans (sauf personne en situation de handicap).

Toujours dans un souci de limiter la propagation du virus, l’arrêté sur la fermeture des bars et des commerces alimentaires de vente à emporter à 1h du matin à Clermont-Ferrand est également prolongé.

L’ensemble des mesures est applicable jusqu’au 31 août prochain, et susceptible d’être prolongé ou ajusté, en fonction de l’évaluation qui en sera faite. La liste des lieux concernés par l’obligation pourra en effet être actualisée en fonction de l’évolution de la situation sanitaire.

Le non-respect de cette obligation expose les contrevenants à une amende de 135 euros. Les contrôles des forces de l’ordre – police nationale et gendarmerie nationale, en lien avec les polices municipales – seront renforcés, notamment dans les lieux touristiques et festifs.

La population est appelée à respecter ces mesures décidées en concertation avec les élus du département, dans l’intérêt de tous.

Luttons ensemble contre le Covid-19

Haut de page